Le Smart home : La connectivité partout chez soi !

Smarthome

Depuis toujours, l’homme n’a cessé de chercher des moyens pour faciliter son quotidien. Et avec le concept du Smart home, on n’est plus très loin de la perfection. En effet, avec le développement des nouvelles technologies, le concept de la maison connectée a pu voir le jour. Aujourd’hui, nous avons donc décidé de nous intéresser à ce sujet. Nous verrons si cette quête vers le « toujours plus » offre de réels avantages et facilite la vie de tous les jours ainsi que les risques qu’elle présente.

Le Smart home : un marché en plein boom

Selon Strategy Analytics, le Smart home et tous les éléments qui composent ce marché aurait représenté 103 milliards d’euros à l’échelle mondiale rien qu’en 2019. Ce chiffre astronomique devrait s’accroître en 2020. Il faut reconnaitre que ce secteur est actuellement en plein boom et ce n’est pas près de s’arrêter.

Cependant, comme toutes les nouveautés, il y a de quoi se poser des questions. Pourquoi ce marché connait-il un tel essor ? Le concept du Smart home pourrait-il envahir les maisons de demain ?

Le Smart home : une maison autonome

Le Smart home se traduit en français par maison connectée. Et pourtant, quand on se penche de plus près, on parle plutôt d’une maison autonome. Voici pourquoi.

smart home smartphoneDans un Smart home, tout ou presque se commande soit via un écran, soit via la voix, soit via des mouvements (oui, c’est possible). Que ce soit les éclairages, l’ouverture des portes et fenêtres, le chauffage, le climatiseur ou encore l’aspirateur, on a le contrôle sur tout.

Quand on se penche de plus près sur cette technologie, le Smart home d’aujourd’hui n’a plus forcément besoin de l’intervention de l’homme. Il est possible de programmer les tâches à réaliser, voire de laisser le système trouver le meilleur moment pour réaliser ces tâches. Et dans ce cas, on parle plutôt d’une maison autonome que d’une maison connectée.

Qu’est-ce que le Smart home peut faire ?

Si le marché du Smart home connait autant de succès en effet, c’est parce qu’il permet à l’humain de se défaire de nombreuses tâches. Mais de quelles tâches parle-t-on exactement ? En voici quelques-unes :

L’allumage et l’extension des éclairages

Depuis de nombreuses années, l’homme cherchait l’alternative idéale à ce bon vieil interrupteur. Tout y est passé : des capteurs sonores, des détecteurs de mouvement, des détecteurs de luminosité, etc. Tous ces systèmes fonctionnaient très bien, mais ils ont un défaut commun. En cas d’oubli de l’occupant de la maison (surtout quand celui-ci dort), les éclairages ne s’éteignent pas.

Maison connectee

Avec le concept du Smart home par contre, tout est fait pour consommer le moins possible en énergie. Ainsi, dès que le système juge que l’éclairage dans une pièce n’est pas nécessaire, il n’hésitera pas à l’étreindre. Cet éclairage se rallumera automatiquement dès que le système juge que c’est nécessaire (l’occupant se réveille, entre dans une pièce, etc.).

Dans tous les cas, ce qui est surtout intéressant avec le Smart home c’est que l’occupant peut toujours intervenir. S’il trouve que le système ne fait pas bien le travail, il peut, à tout moment, changer les réglages.

Ouverture et fermetures des portes et fenêtres

Bien avant qu’on ne pense au concept du Smart home, les ingénieurs ont déjà élaboré des portes à ouvertures automatiques. Intégrant des capteurs de mouvement, le système de ces portes autonomes se déclenche quand une personne s’en approche.

Cette technologie est toujours d’actualité dans le Smart home. Par contre, les ingénieurs ont intégré d’autres systèmes de déclenchement permettant notamment de commander l’ouverture ou la fermeture à distance grâce à un écran ou à un système vocal.

Mais les ingénieurs ne se sont pas arrêtés là. Sur les Smart home de 2020, il existe même des systèmes de détection météorologique permettant au système de fermer automatiquement les fenêtres quand il y a de la pluie ou des chutes de neige. Incroyable mais vrai ! On parle totalement de maison autonome puisqu’elle prend des décisions en fonction des circonstances extérieures et sans même qu’un humain intervienne.

Activation et désactivation du système de chauffage (et de climatisation)

L’activation et la désactivation du système de chauffage et de climatisation est une véritable révolution dans le Smart home. L’occupant peut, certes, commander le chauffage à distance si nécessaire, mais le système du Smart home peut aussi prendre la main.

Ainsi, en cas d’oubli de la part de l’occupant, le système peut déclencher automatiquement le chauffage pendant l’hiver avant l’arrivée de l’occupant. Le système peut prévoir l’arrivée de l’occupant en fonction des habitudes de ce dernier. On constate ici l’intelligence de la machine. Et cela s’applique aussi au système de climatisation.

Ménage et autres tâches domestiques

En faisant une recherche sur internet, vous remarquerez qu’il existe actuellement de nombreux modèles d’aspirateurs connectés. Et grâce à un smartphone ou tout simplement à un assistant vocal tel que Google Home, il est possible de programmer leur activation.

aspirateur connecteToutefois, il faut aussi savoir que la maison autonome est capable de le programmer, sans même l’intervention d’un humain. Le dispositif est en mesure de déterminer seul le moment idéal pour faire le ménage. Dans ce cas, l’occupant n’aura même plus à configurer les tâches. Quand il rentrera du travail, tout sera propre. Comment ne pas se laisser tenter ?

Sur le marché, on trouve de plus en plus d’équipements électroménagers connectés. On peut trouver des laves vaisselles, des laves linges, des fours et même des cuiseurs connectés. Avec tout ceci dans votre Smart home, vous serez libéré de toutes les tâches ménagères.

Nourrir les animaux de compagnie

Quand on habite seul dans une maison, mais qu’on doit travailler tous les jours, l’une des principales préoccupations c’est vos animaux de compagnie et lui donner à manger. Un animal ne sait évidemment pas gérer sa nourriture. Ainsi, il faudra une personne pour le faire à sa place. Mais s’il ne s’agissait pas d’une personne ? Si l’on déléguait cette tâche à une machine ?

Il existe aussi aujourd’hui des distributeurs de nourritures pour animaux connectés. Grâce à ces dispositifs couplés à un système de Smart home, vos animaux de compagnie seront entre de bonnes mains.

Quels sont les risques liés au Smart home ?

Si le concept du Smart home a été pensé pour faciliter la vie des personnes, il est aussi censé sécuriser les maisons et ses occupants. Grâce à des caméras, le système de la maison connectée devrait pouvoir reconnaître les visages et agir en conséquence. Le système peut par exemple autoriser ou refuser l’accès à une personne en particulier, prévenir le propriétaire en cas d’incident, voire même d’enregistrer des séquences vidéo douteuses.

Cependant, on se pose toujours cette question fatidique : et si la machine pouvait se retourner contre le propriétaire en se servant des données confidentielles ? Cette question est d’autant plus importante quand on sait que le système du Smart home est actif 24h/24. Et malheureusement, en 2020, nous n’avons pas la réponse à cette question.

Toutefois, on vous conseille de bien éteindre les assistants vocaux quand ils ne sont pas nécessaires. Un assistant intelligent répondant à des commandes vocales est à l’écoute des moindres bruits. Mieux vaut être trop prudent que pas assez. On ne sait jamais ! Ces objets peuvent enregistrer vos conversations à votre insu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *