Les écrans flexibles : l’avenir du high-tech

ecrans flexibles

L’évolution de la technologie n’a définitivement pas de limite surtout quand on pense aux écrans flexibles. Même si ce nouveau concept n’équipe actuellement que très peu d’appareils, tout porte à croire qu’il finira par se démocratiser. Mais d’où est né ce concept et qu’est-ce qu’il a d’intéressant pour les utilisateurs ? Ce sont les questions que nous allons développer aujourd’hui.

D’où est né le concept de l’écran flexible ?

Chaque année, on fait toujours de nouvelles découvertes dans les salons dédiés à la nouvelle technologie. Et il y a déjà plusieurs années de ceci, des constructeurs ont déjà exposé le concept de l’écran flexible.

Sauf qu’avant, il était matériellement impossible de réaliser un tel exploit. Les anciens écrans étant tous en verre, on imagine bien qu’il est difficile de les rendre flexibles d’autant plus que les écrans à LED et LCD sont assez épais. Mais le concept n’allait plus tarder à se concrétiser.

Vers 2007, le premier écran OLED a fait son apparition. C’était sur une télévision de la marque Sony. Cette télévision était la plus fine de l’époque parce que son épaisseur était de seulement 3 mm. Sur le coup, l’appareil n’a pas trop séduit le grand public d’autant plus qu’il coutait relativement cher par rapport aux écrans LED.

Mais une décennie plus tard, en 2016, les autres constructeurs ont compris que l’OLED (ou l’AMOLED) ne présentait que des avantages. En plus d’offrir une excellente qualité d’image, cette technologie permet de réduire l’épaisseur globale des appareils. On pouvait ainsi créer des téléviseurs à moins de 10 mm d’épaisseur à certains niveaux.

Mais le plus intéressant c’est que, comme l’OLED est ultra-fin, il est aussi plus flexible que le LED. C’est là que le concept de l’écran flexible a repris de plus belle. Et cette fois-ci, il ne restera plus qu’un concept puisque de nombreux projets se sont concrétisés.

Les appareils flexibles du moment

Depuis l’apparition de l’écran flexible, de nombreux projets ont été entrepris. Sauf que jusqu’à aujourd’hui, seuls quelques-uns d’entre eux se sont concrétisés. Voici d’ailleurs quelques appareils à écran flexible disponibles sur le marché.

Le Samsung Galaxy Fold est sans doute le premier smartphone à écran flexible (ou plutôt pliable) commercialisé sur le marché. Son design est tiré de celui d’un livre qui s’ouvre et se ferme très facilement. Et comme vous vous en doutiez, l’écran est bel et bien pliable.

Mais avec son nouveau format (22:9), le Galaxy Fold n’a pas trop séduit le public. De plus, il faut reconnaitre que les consommateurs étaient plutôt méfiants face au premier écran flexible. Et cette méfiance-là, le HUAWEI Mate X en était aussi victime. C’est le premier smartphone flexible de HUAWEI qui, lui aussi, avait un format un peu carré.

C’est Motorola qui a rapidement compris ce qu’il fallait faire. Avec le Motorola RAZR, la marque a trouvé un compromis en proposant un format de 21:9 avec un écran pliable. Ce modèle ressemble beaucoup aux anciens téléphones clapet, mais avec l’écran sur toute sa surface intérieure.

Depuis, Samsung a aussi commercialisé le Galaxy Z Flip en février 2020, un smartphone à écran pliable avec un design clapet. D’autres marques les suivront certainement. Et avec le clapet, on retrouve le véritable intérêt de l’écran pliable : avoir un grand écran sur un appareil pouvant facilement se glisser dans la poche. Un aspect vraiment pratique !

Samsung ecran pliable

Mais les écrans flexibles n’équipent pas uniquement les smartphones. En 2019, Lenovo a présenté le premier ordinateur portable à écran pliable. Il s’agit du ThinkPad X1 qui est déjà disponible sur le marché. Dell a aussi commercialisé un ordinateur à écran pliable. On imagine que d’autres marques vont suivre la tendance. Et lors du CES (Consumer Electronics Show) 2020 d’ailleurs, de nombreux ordinateurs portables à écran pliable étaient exposés.

Avez-vous déjà tester un appareil à écran pliable ? Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *