Google Fuchsia : où en est-on actuellement ?

google fuchsia

Cela fait déjà plusieurs années qu’on en entend parler et jusqu’à présent, toujours rien. Ce mystérieux Google Fuchsia ! Mais qu’est ce qu’il a de si spécial ? Ce système d’exploitation va-t-il réellement remplacer Android ? Et surtout, est-ce qu’il va finir par sortir ? Autant de questions se posent actuellement. Du coup, nous avons mené notre enquête pour vous dire ce qu’il en est réellement.

Google Fuchsia : kézako ?

D’après ce que l’on sait, Google Fuchsia sera le prochain système d’exploitation de la firme californienne. En théorie, il sera donc le remplaçant d’Android et de Chrome OS.

Par contre, contrairement à ces deux OS de la firme, le Google Fuchsia ne se baserait pas sur un noyau Linux. Le système serait basé sur un nouveau micro-noyau qu’on connait sous l’appellation Zircon. Ce serait un noyau dérivé de Little Kernel, mais nous vous épargnerons les détails. Il faut au minimum connaitre les langages de programmation avant de s’aventurer sur ce terrain.

Voilà donc ce que c’est Fuchsia OS. Maintenant, voyons s’il risque vraiment de remplacer Android.

Google Fuchsia à la place d’Android : très probable !

Aucune annonce officielle n’a été faite par Google. Par contre, vu les circonstances, il y a de fortes chances que Google Fuchsia soit le remplaçant d’Android. Explications.

On sait qu’Android est basé sur un noyau Linux. Le problème c’est qu’à cause de ceci, Google ne peut pas mettre à jour tous les appareils tournant sur cet OS. Raison pour laquelle la firme compte sur les fabricants de smartphone et de tablette pour la mise à jour.

Par contre, si elle bascule sur Google Fuchsia même quand le micro-noyau est verrouillé, Google pourrait déployer des mises à jour compatibles avec tous les appareils équipés de cet OS. C’est un peu comme ce que fait Microsoft actuellement. Peu importe la marque de votre appareil, temps que vous tournez sous Windows, vous allez pouvoir profiter d’une mise à jour dès que celle-ci est disponible.

De cette manière, Google aura le total contrôle sur son OS, ce qui lui permettra de corriger plus facilement les bugs et les erreurs. Voilà principalement pourquoi Fuchsia OS risque fort de voler la vedette à Android.

Google Android

D’un autre côté, Google aurait également des problèmes légaux avec Oracle par rapport à certaines API (interface de programmation) intégrées à Android. C’est une histoire compliquée, mais l’important c’est de savoir que, si Oracle l’exige, Google pourrait se voir payer des royalties régulières à ce dernier. En abandonnant Android par contre, la firme californienne serait acquittée de toute charge. Une autre bonne raison pour remplacer Android par Google Fuchsia.

Où en est le développement ?

La première apparition de Google Fuchsia sur la toile remonte au mois d’août 2016. Lors de cette annonce, Google laissait clairement entendre qu’il allait développer un nouveau système d’exploitation. Mais il n’en dit pas plus.

Quelque temps après, le Github du projet a été mis à la disposition des connaisseurs, mais aucune indication n’a été donnée par la firme. Peu après, c’est le silence. Google n’évoquait même plus l’existence du système d’exploitation qu’on croyait qu’il allait abandonner le projet – chose que la firme fait assez régulièrement.

Mais en mars 2017, le projet est de nouveau réapparu et cette fois-ci, avec plus de détails. Si l’on pensait que Google Fuchsia allait être installé sur de petits objets connectés tels que des montres et des enceintes connectées, on se trompait.

Le come-back de Google Fuchsia a provoqué un choc puisque cette fois-ci, on avait des images à l’appui. Google a partagé ce qui semblait être l’interface de l’OS et tout portait à croire que le système tournait bien sur un grand écran.

Encore mieux, d’autres images montrant, cette fois-ci, une interface mobile ont été publiées. On avait alors toutes les raisons de penser que Google Fuchsia soit conçu pour tous types d’appareils. On attend plus que la confirmation de la part de la firme.

Rien d’officiel, mais une nouvelle rassurante

En effet, rien n’a été évoqué officiellement en 2020. Mis à part les images partagées par Google, tout ce que nous venons de vous dire se base sur des hypothèses. Cependant, on sait que l’OS existe bel et bien et tout porte à croire qu’il sortira dans un futur proche. Voici pourquoi !

En janvier de l’année 2019, Bill Stevenson, un ancien ingénieur d’Apple a fait une annonce sur les réseaux sociaux. Ce dernier avait clairement indiqué avoir été embauché par Google. Encore mieux, il a ajouté qu’il allait travailler sur la sortie de Google Fuchsia. Reste plus qu’à savoir quand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *